Je ne vais pas vous le cacher, lors de ma transition du végétarisme au végétalisme, ma plus grande inquiétude (& ce qui fait que j’ai mis du temps à franchir le cap) était par rapport au fromage.
J’en mangeais tous les jours & quand je n’en avais pas je ressentais une contrariété : j’avais mis en place un système de « récompense », une façon émotionnelle de me nourrir
Le végétalisme a été l’occasion, en plus d’être en accord avec ma conscience, de me détacher de cette relation (dépendance ?) « affective » ; pour les quelques fois où j’ai vraiment envie de quelque chose se rapprochant du fromage, il y a donc cette recette (à tester avec les copains pour les bluffer) !

Pour un pot :
 120 g de noix de cajou
♥ jus d’1/2 citron jaune
♥ 1 c.a.s de graine de lin
♥ 1 c.a.s d’huile d’olive
 2 tomates séchées
 1 bouquet de persil
 un peu de ciboulette
 1 gousse d’ail
 5 c.a.s d’eau
 poivre 5 baies
 sel

 

La préparation…

 Faire trempez les noix de cajou toute la nuit dans de l’eau tiède puis les égoutter et les rincer
Mixer les noix de cajou avec le sel, le poivre, le jus de citron & l’ail
Mixer de nouveau en ajoutant l’eau, jusqu’à obtenir une texture lisse
Ajouter l’huile d’olive, les herbes fraîches ciselées & les tomates séchées finement hachées puis mélanger à la cuillère
 Huiler le récipient dans lequel le fromage sera conserver & placer le au frais au moins 12h

 

 

La présentation…

 Simplement sur du pain aux céréales toasté
 En apéro comme sur l’image ci-dessus
 Dans un plat de pâtes complètes
 Comme tu veux, c’est tellement bon !

La conservation..

 Au moins une semaine au réfrigérateur mais honnêtement, tu l’auras fini bien avant

Bon app’ 😊 !